Intervention au Mali, il faudrait prévoir le coup d'avance...

Publié le par Yohan DRIAN

http://conflitmondial.files.wordpress.com/2012/11/zonesaqmi.jpgJuste une petite réflexion sur ce conflit au Mali, on a l'impression que pour l'instant les terroristes ont toujours un coup d'avance sur les forces alliées qui combattent pour libérer le Mali.

 

A mon sens, à l'instant même où l'Algérie a donné son accord pour survoler son espace aérien, on devait se douter que les représailles tomberaient.

Or on a ce sentiment que la prise d'otage qui a eu lieu n'avait pas encore été imaginée comme possible alors qu'aqmi démontre une prise du site gazier en un temps très court avec une très grande organisation. Je pense qu'au moment même où les islamistes sont entré en guerre, il y a déjà 6 mois, pour prendre le contrôle du Mali, ils avaient déjà anticipé l'intervention des forces Africaines et Françaises (ces dernières étant même une évidence) et avaient déjà préparé des représailles à l'encontre de tous les pays limitrophes qui apporteraient leur soutien aux interventions occidentales en priorité, mais également aux forces Africaines, qui tardent vraiment à intervenir alors qu'elles devraient être normalement les premières en ligne.


Du sort de ressortissants Français

Je pense que les ressortissants Français ne sont en sécurité nul part où les mouvements islamistes existent, car en soutien les uns aux autres, les prises d'otages, voir les assassinats pur et simples sont une menace bien réelle.

Il aurait fallu dès le début mettre en alerte les ambassades ainsi que tout les Français à l'étranger, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie, en bref dans tous les pays musulmans où la menace terroriste existe et sur tous les continents. Mais peut être que cela a été fait sans être pour autant médiatisé pour éviter une psychose générale.


Manquerions nous de mémoire ?

A t-on déjà oublié l'annulation du Paris-Dakar qui a quitté le continent Africain depuis 2008 à cause de menaces islamistes en Mauritanie et au Sénégal ? Deux pays voisins du Mali qui sont tout autant menacé que ce dernier. A t-on prévu un temps soit peu une mobilisation sérieuse pour éviter que ces pays voisins ne subissent le même sort ? Je ne le pense pas, et cela se révèle inquiétant.

Et encore, a t-on pensé à un déséquilibre total de la région en prenant en compte la situation au Niger, les risques de rechute en Egypte (où les Islamistes sont au pouvoir) et en Lybie (où la menace est réelle), sans oublier le développement ces derniers temps de cellule islamismes au Tchad, au Soudan, en Ethiopie, au Kenya... et comme le hasard fait bien les choses, en Somalie, où les forces Françaises sont également sur le front.

 

Une inquiétude ancienne qui se confirme ?

J'ai un ressenti fort sur le fait que tout le nord de l'Afrique est menacé par une prise de force par les armes de la part des Islamistes, et que mise à part le Maroc et l'Algérie qui disposent d'une armée suffisamment conséquente et formée, aucun autre pays n'a les moyens de se défendre contre une telle agression. Tout ceci me rappel que j'avais écrit déjà un article sur cette crainte intitulé : Le printemps arabe deviendra t-il l'Automne Islamiste ? et que de fait après le printemps arabe de 2011, c'est l'hiver 2012 qui marquerait la fin d'une période d'une brève paix relative dans le nord Africain.

Publié dans Affaires Etrangères

Commenter cet article