Du retrait de Nancy de l'Euro 2016

Publié le par Yohan DRIAN

Le Grand Nancy a dernièrement annoncé son retrait de l'Euro 2016, à la surprise générale et après plusieurs millions d'euros d'investissements dans la rénovation du stade Marcel Picot par l'ASNL. 


 Depuis l'annonce de vendredi 2 décembre par le Grand Nancy du retrait de la communauté urbaine dans l'investissement pour l'agrandissement du stade Marcel picot, le Président de l'ASNL Jacques Rousselot se sent trahi.

Que s'est donc t-il passé ?

Après avoir porté le projet pendant, le Président de l'ASNL dénonce une décision unilatérale et sans concertation. Le pire étant que 4 millions d'euros ont déjà été investit par l'ASNL pour la rénovation du stade et la pose de la pelouse synthétique. Hors le problème c'est qu'un tel retrait du projet fait perdre pas moins de 20 millions de la part de la collectivité du Grand nancy et 8 millions de la part de l'Etat, ce qui représente une perte collossale pour le club de foot.

Quand est-il des dépenses déjà engagées ?

Rien que la pelouse synthétique vaux 1.5 millions a elle seule et la totalité des travaux représentent 4 millions de perte sèche pour l'ASNL, mais le plus grave est au final la perte d'un outil sportif remis à niveau est indispensable pouyr un club de ligue 1. Ce sont égalements des emplois directs et indirects de perdus à cause du non agrandissemnt du stade, qui réduit de fait le champ d'action de ce dernier qui comptait bien profiter de ce développement pour élargir son champ d'action. Oui le projet était d'organiser autre chose que des compétitions de football, en permettant un accueil de grand spectacles de plein air notamment. De fait, ce retrait réduit à néant la volonté d'accueillir de nouvelles activités.

Résultat, Metz s'engage dans la compétition !

Après la perte de la construction du centre Pompidou de Metz, c'est un autre projet d'envergure auquel renonce le Grand Nancy... et sur lequel Metz se positionne immédiatement. Y aurait-il un manque d'ambition de la part de la communauté Urbaine du grand Nancy, là est la question. Même si je ne suis pas fan de football, j'ai assez de recul pour comprendre que ce sport populaire est sacré dans nos villes. Il y a de quoi être consterné par cette décision de retrait de ce projet, que j'avais même salué dans mon précédent article :"Euro 2016 : Nancy retenu".

C'est vraiment dommage, c'était l'occasion de donner une dimension Européenne à notre ville qui nous passe sous le nez. On aurait aimé plus d'ambition pour Nancy !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article