Chut... plus un sondage... !

Publié le par Yohan DRIAN

http://www.poisson-rouge.info/wp-content/uploads/2011/03/sondage.jpgJe vais aujourd'hui faire un petit billet sur les sondages, vu que l'on a jamais eu autant de rappel à la loi que ces derniers jours... On ne doit rien dire pendant 48 h car la loi l'interdit de peur d'influencer les votes ! Et l'on s'expose à 75000 euros d'amende.

Et les sondages incessant qui depuis des dizaines de semaines donnent le PS vainqueur quoi qu'il arrive et avec une bonne avance sur l'UMP, ils n'ont rien influencer eux ?

 

Mais pourquoi autant de rappel à la loi ? Sans doute parce qu'avec des réseaux sociaux partie prenante de la campagne les fuites seront inévitables ! Pire encore, les médias européens auxquels nous avons plus que jamais facilement accès auront les premières estimations à 18h30 quand les bureaux de votes ferment à 20h00 dans les grandes villes !

 

Mais pourquoi tant d'inquiétude alors que ce ne sont que des résultats partiels ? Par peur de démobilisation ou de mobilisation dans les grandes villes au profit du Président sortant et de son challenger ? Pas sûr...

A qui cela profiterait-il ? Au président sortant, sur de créé la surprise, avec un résultat plus élevé que la multitude de sondage qui lui prédise une branlée ? A son challenger qui à peur d'une démobilisation après 18h30 s'il est effectivement maintenu aussi haut dans les urnes qu'il l'est dans les sondages ? Où par peur des uns et des autres de voir que nombres de candidats ont été largement portés par des sondages qui donnent l'élection certaine au PS, en surestimant volontairement certains pour démobiliser l'électorat des autres, et en faisant croire que rien à part le PS et l'UMP ne peuvent être au second tour ! Le pire, car c'est ce que craignent les élites gouvernantes... ce serait que le Front de gauche ou le Front National puissent bien mettre l'un des deux grands partis, voir les deux, hors jeu pour le second tour ! La leçon de 2002 est niée volontairement par peur qu'elle ne se reproduise. Pourtant on a jamais été aussi prêt d'une réédition tant le désintérêt et l'ennui et le seul sentiment qui transperce l'électorat !

 

Cette loi est archaïque est dépassée !


Je suis pour ma part partisan de la publication partielle des sorties d'urnes ! Car un loi comme celle-ci ne pourra plus faire face à la liberté de circulation de l'information. de toute façon les particuliers peuvent en toute liberté publier les résultats partiels car si on les a obtenu c'est bien qu'il y aura eu des fuites au travers de la commission électorale et donc une publication de la presse européenne, donc en citant sa source on s'écarte automatiquement de toutes poursuites vu que l'on est pas l'auteur de la publication d'origine...


Le pire c'est que cette loi empêche la presse française de faire son travail (car eux sont soumis à la loi) tandis que leurs confrères européens engranges des bénéfices monstres sur la publication avant 20h00 de ces résultats ! Non seulement cette loi nie la liberté d'information de la presse mais la condamne à perdre de l'argent alors que rien de nos jours ne peut empêcher la publication de l'information !

Commenter cet article