Chasse aux riches : A qui le tour ?

Publié le par Yohan DRIAN

http://i.huffpost.com/gen/765655/thumbs/r-EXIL-FISCAL-large570.jpgQue ce soit par les politiciens de la gauche bien-pensante, les syndicalistes gavés de subventions publiques et tous les journalistes en recherche de gros titres et de grosses ventes... Tous participent à cette chasse aux riches dont la tête de turc du moment n'est autre que Gérard Depardieu.


Notre pays de tradition marxiste où la culture des classes est toujours d’actualité, la France, a tout de même mi à sa tête un président de la République, François Hollande, qui déclara jadis qu’il « n’aimait pas les riches ». Comment s’étonner que ces mêmes riches partent vers d’autres terres plus accueillantes où ils ne seront plus stigmatisés pour leur ascension sociale par nature toujours suspecte et échapperont à la punition fiscale ainsi qu’à la spoliation (impôts confiscatoires).


Quand tous ces « méchants riches », exploiteurs des classes populaires, comme le disait Georges Marchais en son temps, auront tous émigré avec entreprises et capitaux, que restera t-il en France ? un avenir sans ambition, sans revenus, sans capacité d'investissement, donc sans avenir ! c'est une histoire vieille comme le monde qui a explosée à la Révolution française et son cortège de sans culottes dont l’idéologie égalitariste revancharde prônait «la haine des riches», traitait les possédants de «voleurs», et dénonçait l’argent comme étant «un métal vil et corrupteur». Depuis les mentalités n'ont pas changées... Le monde lui a évolué, mais pas nous !


Ce ne sont plus seulement des milliardaires qui quittent la France, mais des chefs d’entreprises, des dirigeants, des managers. Pourtant patriotes, comment rester dans un pays qui pénalise à ce point la réussite, au lieu de la valoriser, et qui sape le moral de ses principaux producteurs de richesses ?


Pour l'exemple, à Londres, les Français sont 3 fois plus nombreux qu’en 1990 (400 000) ! Pour la rentrée 2012-2013 : le lycée français de Bruxelles a reçu 200 demandes d’inscriptions supplémentaires par rapport à l’an passé ! Depuis 2010 : 1 Français s’installe en Suisse chaque jour ! En moyenne, ce sont plus de 600 contribuables qui quittent la France chaque année à cause de l’ISF… pour le plus grand bonheur de nos concurrents ! Car oui, même en matière fiscale, la mondialisation nous pénalise ! L’Etat perd en effet les milliards d’euros d’impôts que ces riches ménages auraient pu payer en France. Une situation dangereuse pour nos finances publiques quand on sait que les 10 % des Français les plus riches payent environ 80 % du total de l'impôt sur le revenu… Mais la France perd aussi des centaines de milliards d’euros de capitaux, qui auraient pourtant été indispensables au financement de notre économie.


Derrière chaque riche, se cache un investisseur qui consomme, place et investit ; ce qui créé des centaines de milliers d’emplois ! Comme l’ont montré J.P Delsol et N. Lecaussin dans leur ouvrage "A quoi servent les riches" : les 10 premières fortunes françaises sont directement responsables de 700 000 emplois !


Ruiner les riches, c’est appauvrir les pauvres. Il ne s’agit donc pas d’excuser les mauvais comportements d’une minorité de « riches » perdue dans ses excès, mais de respecter la richesse d’une grande majorité qui a réussie à force de travail, d’effort et de talents.


C’est peut-être la déclaration au Congrès du Président des Etats-Unis, Abraham Lincoln, qui le résume le mieux : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l’employeur. Vous ne pouvez pas encourager la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche".

 

Petit bilan depuis Mai 2012 (Liste non exhaustive)

Nom Profession ou Société Pays de destination Date de départ Fortune estimée Impôts estimé*
Jean Gil Boitouzet cofondateur de Bourse Direct et de PME Driver Belgique Mai 2012 902 Millions 405 Millions
Franck Ribéry Sportif Allemagne Juin 2012 11 Millions 5 Millions
Bernard Meunier Ex Pai Partenrs (BNP Paribas) Angleterre (Londres) Août 2012 80 Millions 34 Millions
Bernard Arnault Fondateur LVMH Angleterre (Londres) Septembre 2012 19,3 Milliards 8,5 Milliards
José Garcia Acteur Belgique Septembre 2012 36 Millions 16 Millions
Paul Loup Sulitzer Ecrivain Belgique Octobre 2012 52 Millions 23 Millions
Christian Clavier Acteur Angleterre (Londres) Octobre 2012 15 Millions 6,7 millions
Dany Boon Acteur

Etas-Unis (Los Angeles)

Octobre 2012 8 Millions 3,5 Millions
Omar Sy Acteur

Etas-Unis (Los Angeles)

Octobre 2012 5 Millions 2 Millions
David Guetta Compositeur / Deejay

Angleterre (Londres)

Novembre 2012 25 Millions 11 Millions
Marc Levy Ecrivain

Etas-Unis  (New York)

Novembre 2012 19 Millions 8,5 Millions
François de la Villardière cofondateur de Business interactif Suisse Décembre 2012 300 Millions 134 Millions
Alain Afflelou Opticien Angleterre (Londres) Décembre 2012 780 Millions 351 Millions
Gérard Depardieu Acteur Belgique et Russie Décembre 2012 85 Millions 38 Millions
Jean-Michel Jarre Compositeur Angleterre (Londres) Janvier 2013 82 Millions 37 Millions
  Total 9 Milliards et 574 Millions

* Hors déductions fiscales éventuelles

Déjà partis: Arnaud Clément, Richard Gasquet, Gilles Simon, Gaël Monfils, Marion Bartoli, Franck Ribéry, Zinédine Zidane, Amélie Mauresmo, Julien Benneteau, Guy Forget... Ils sont rejoints par les champions de poker, dans le collimateur de Bercy. Bertrand Grospellier, alias ElkY, le numéro un français, réside à l'étranger. "Tous les jours je me pose la question", reconnaît Philippe Ktorza, le numéro quatre français. 

 

Vous l'aurez compris, ce n'est qu'un début... L'appauvrissement en France accélère, car sans riche, l'imposition sera forcément plus fort pour les autres ! Mais cela ne date pas d'hier au regard de cette liste des personnalités éxilées avant l'arrivée de la gauche au pouvoir.

A quand une France qui repense en profondeur son périmètre d'intervention dans la moyenne de l'Union Européenne et qui à partir de là repenserait son budget et la totalité de son régime d'imposition pour être juste dans la moyenne de l'Union Européenne, afin d'éviter les fuites et attirer les investissements ?

Publié dans Budget

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article